Valéry Numa, comme un « djaz »

Journaliste, communicateur social et entrepreneur touristique, Valéry Numa fonctionne presque comme un groupe musical. Comme beaucoup de formations musicales qui jouent chaque week-end ici et ailleurs, Valéry Numa, depuis quelque temps, ne passe pas ses week-ends en Haïti.
Ayant un agenda bien rempli, le présentateur vedette de la rubrique « Invité du jour » et de l’émission « Vision 2000 à l’écoute » sur Radio Vision 2000, 99.3 FM, grâce à son dernier film en date « Bye bye papa » et à son récent documentaire « Destination Brasil », se voit obligé de quitter le pays régulièrement pour des conférences et des projections un peu partout dans la diaspora.
Ainsi, le journaliste a dû sortir un intéressant calendrier qui l’a déjà amené, à plusieurs reprises au cours des mois écoulés, en Amérique du Nord en attendant de se rendre en Europe, en juin prochain.
Les 28, 29 et 30 avril derniers, Valéry Numa était à Montréal. Pour ce mois de mai, il est partout en Floride. Les 6, 7, 13 et 14 mai, il était respectivement à Trenton, Philadelphia, Jacksonville et à Boston. Comme bon nombres de groupes musicaux, Valéry Numa était aussi à la 19ème édition de Haitian Compas Festival à Miami, les 18 et 20 mai, avant de se rendre le 21 à Atlanta (Georgia). Ce 27 mai, il est attendu à Fort Lauderdale avant de prendre l’avion à destination de Paris où il séjournera les 3 et 4 juin. Avant de prendre un petit congé du 12 au 19 juin pour un spécial repos, Valéry Numa doit retourner à Washington le 10 juin 2017 pour la présentation de conférences et la projection de ses film et documentaire « Bye bye papa » et « Destination Brasil ».

Gilles Freslet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *